Une question qui revient souvent est de savoir ce qu’on peut donner à manger à nos petits invertébrés. Il faut savoir que les crevettes sont détritivores, cela signifie qu’elle mange tous les déchets comestibles qu’elles peuvent trouver.

Dans leur milieu naturel elles se nourriront de micro algues présentes, mais aussi de feuilles d’arbres qui peuvent tomber dans l’eau, ou encore de viandes animales (cadavres de poisson par exemple).

La règle de base de la nourriture

  1. La suite de l’article va vous lister différentes nourritures que vous pouvez donner à vos crevettes. Toutefois il y’a une règle d’or à respecter : ne jamais trop nourrir. Il faut globalement qu’il n’y ait pas de nourriture qui restent trop longtemps sinon elle risque, en se décomposant, de polluer l’eau. Dans les détails qui vont suivre, nous essaierons de donner un ordre de grandeur du temps conseillé avant de retirer les excédents s’il y en a.
  2. Le deuxième conseil, en lien avec le premier, est qu’il est préférable d’utiliser des coupelles de nourrissage. Cela permet d’y mettre la nourriture et surtout de faciliter le retrait d’excédent s’il y’en a. Si vous placez un pellet directement dans le bacs, les morceaux risquent d’être dispersés un peu partout, rendant compliqué voir impossible le retrait d’excédents.
  3. La troisième et dernière règle est de varier l’alimentation pour éviter les carences. Plus vous varierez leur alimentation, et mieux vos crevettes se porteront. Les grandes marques proposent des aliments qui sont certes plus chers mais très complets et adaptés aux crevettes. Ils représenteront une base avec laquelle vous pourrez alterner des fruits, légumes, feuilles ou autre aliment qui vont vous être détaillés ci-après dans l’article.

Les pellets

Les pellets sont des petites granules comme celles qu’on donne aux lapins. C’est la nourriture que vous retrouverez le plus fréquemment.

Pellets

Les grandes marques en proposent des complets : CSF, Lowkeys, Dennerle Shrimp King… Mais certains produisent leur pellet bio et naturels que vous pouvez aussi trouver sur les sites internet, à base de légumes variés (paprika, carottes, bananes, …).

Il n’y en a pas de meilleurs que d’autres. A vous d’essayer et voir ceux qui plaisent le plus à vos crevettes. Selon les vendeurs, certains joignent lors de vos commandes des “échantillons” vous permettant de faire des tests.

Pour les pellets, il est conseillé de retirer l’excédent au bout de 6h-8h.

Les snow flakes : la nourriture qui ne pollue pas

Dans la même lignée que les pellets, nous avons les snow flakes. C’est une petite granule qui une fois dans l’eau “explose” en plein de petits pétales. C’est une nourriture qui convient bien notamment en période d’absence car elle a cet avantage de ne pas polluer l’eau. Vous en trouverez facilement sur les sites spécialisés. Ils sont composés de peau de haricots très utilisés en Chine et ont pour vertu de développer le mycéllium, champignon bénéfique dans un bac à crevettes.

Voici une vidéo d’un repas de Snow Flakes.

La nourriture naturelle

Vous pouvez aussi donner de la nourriture naturelle. La nourriture naturelle qui suit vous permet d’apporter de la diversité alimentaire mais il est important de savoir qu’elle n’apporte pas beaucoup d’éléments nutritionnels et qu’elle ne représente pas une alimentation de base. Il faudra l’alterner avec une alimentation plus complète telle que les pellets.

Les fruits

Vous pouvez donner des fruits à chair ferme. Par exemple du melon ou de la noix de coco que vous planterez sur un pic à brochette en bois pour faciliter son retrait.

Evitez les fruits à chair tendre comme la fraise ou la banane mûre car le risque est qu’elle se décompose rapidement et entraîne une pollution d’eau.

Attention tout de même dans ce cas à bien vous assurer que la nourriture n’est pas polluée par des pesticides. Privilégiez des fruits de votre jardin ou bio.

Pour les fruits, nous vous recommandons de ne pas les laisser trop longtemps : 2h pour les fruits à chair ferme.

Les légumes

Au même titre que les fruits, privilégiez les légumes à chair ferme comme :

  • Carotte
  • Courgette
  • Concombre
  • Petit pois (légèrement écrasé)
  • Citrouille
  • Tomate (on retirera la partie tendre avec les pépins)
  • Poivron (on retirera la partie avec les pépins)
  • Epinards frais : la feuille d’épinard est riche en calcium est un indispensable à donner à vos crevettes pour éviter les problèmes de mûe
  • Feuille de salade (qu’on fera pocher avant de mettre dans le bac)
  • Feuille de choux (qu’on fera pocher avant de mettre dans le bac)
  • Brocolis
  • Haricots verts
  • Potimarron : le potimarron a été décliné en chips appelé Hokkaido Chips qui sont très appréciés des crevettes (un tuto est en préparation pour apprendre à réaliser vos propres chips).
  • Choux chinois que l’on retrouve fréquemment dans la composition des pellets

Il est fortement conseillé de faire bouillir ou blanchir les légumes avant de les mettre dans le bac. Pour éviter qu’ils flottent, piquez les sur une brochette en bois que vous planterez dans le fond du bac.

Vous pouvez aussi mettre des légumes congelés : attention tout de même à être sûr qu’il n’y a pas d’additifs ou autres produits impropres à la consommation des crevettes. Ne les mettez pas congelés dans le bac.

Attention tout de même dans ce cas à bien vous assurer que la nourriture n’est pas polluée par des pesticides. Privilégiez des légumes de votre jardin ou bio.

Nous vous recommandons de ne pas les laisser trop longtemps : 2h pour les légumes cités ci-dessus.

Les feuilles séchées

Les crevettes raffolent aussi de feuilles séchées que vous pouvez mettre et qui ne polluent pas l’eau. L’avantage des feuilles est qu’elles ont un temps de décomposition très long et peuvent donc être laissées dans l’aquarium sans risque de pollution.

Les feuilles les plus courantes sont :

  • Feuille de chêne
  • Feuille de mûrier (attention ce ne sont pas les feuilles des ronces qui ne sont pas les mêmes, mais qui sont aussi comestibles)
  • Feuilles de ronces
  • Feuilles d’orties (récupérer les sommités où les feuilles du haut) : c’est une feuille riche en calcium (bon pour favoriser les mûes)
  • Feuilles de moringa
  • Feuilles de catappa
  • Feuilles de noyer
  • Feuilles de noisetier
  • Feuilles d’aulne
  • Feuilles de châtaignier
  • Feuilles de pissenlit
  • Feuilles de mûrier platane (un arbre décoratif)
  • Feuilles de pommier, poirier, prunier, cerisier, framboisier, goyabe, bananier

La feuille de catappa ou feuille de badamier sont des feuilles très appréciées dans le milieu aquariophile car elles ont un effet antifongique et antibactérien. Elle a aussi un effet sur le PH en l’abaissant très légèrement par la libération de tanin. Il arrive donc fréquemment qu’après son introduction dans votre bac, votre eau prenne une légère teinte ambrée : ne vous inquiétez pas, c’est normal. Bref, c’est une feuille qu’il est bon de donner régulièrement aux crevettes (certains éleveurs en ayant en permanence dans leurs bacs). L’écorce de catappa est aussi souvent utilisée dans les bacs et offrent les mêmes avantages que la feuille.

Si vous souhaitez récupérer vous-même des feuilles, assurez-vous avant qu’elles ne sont pas dans des zones exposées à la pollution. Par exemple ne prenez pas des feuilles d’orties qui sont en bordure de route sinon ils seront pollués par les gaz d’échappement.

Vos feuilles flotteront au début dans votre bac mais ne vous inquiétez pas, après quelques jours elles finiront par couler. Vous pouvez les faire tremper avant dans une bassine d’eau si vous souhaitez les introduire plus facilement dans le fond du bac.

Sâchez que pour certaines feuilles comme la catappa, elles sont fermes et il faudra attendre quelques jours de se ramollir avant que les crevettes ne commencent à s’y attaquer.

Vous pouvez aussi les préparer en les passant 30 secondes dans un fond d’eau au micro ondes dans un bol ce qui facilitera leur introduction dans le bac puisqu’elles couleront plus rapidement.

A la fin, il ne restera que les nervures de la feuilles : vous pouvez les laisser ou les retirer.

Les fruits séchés

Certains fruits d’arbres peuvent aussi être donnés aux crevettes ou ajouter dans un bac pour apporter certains effets.

  • Les fruits d’aulnes : ils ont aussi des propriétés antifongiques et antibactériennes et baissent aussi sensiblement le PH de l’eau.
  • La graine de moringa : c’est une petite “noix” qui renferme à l’intérieur le fruit qui est blanc. Les crevettes ne se nourrissent que de ce fruit. C’est un aliment qui très complet et très adapté lorsque vous souhaitez partir en vacances. Vous pouvez soit l’ouvrir directement et n’insérer que le fruit, soit vous la mettez avec la coque (elle flottera au début avant de couler) et attendez quelques jours pour ensuite l’éclater et permettre l’accès au fruit.
  • Le fruit de liquidambar : à ne pas confondre avec le fruit du platane, le fruit de liquidambar n’est pas un aliment à proprement parler, mais les crevettes aiment y passer du temps et cela permet de faire des photos très sympas
  • Les cranberries séchées, sont riches en anti oxydants
  • La bogue de noisetier
  • Le baton de cannelle (il est fortement recommandé de les acheter sur les sites spécialisés pour crevettes plutôt que dans le commerce)

Les fleurs séchées

Vous pouvez aussi les fleurs séchées suivantes :

  • Camomille
  • Mauve
  • Lythrum (plante qu’on retrouve facilement près d’étendues d’eau)

Le pollen

Le pollen de fleurs est un bon complément alimentaire. Il présente l’avantage de se dissoudre dans l’eau, ce qui permettra de nourrir aussi bien les adultes que les juvéniles. Vous pouvez en trouver dans les boutiques spécialisées ou même dans les boutiques bio, ou dans certaines grandes surfaces au rayon miel. C’est un aliment vraiment très adapté pour les crevettes que nous vous recommandons.

La nourriture carnée

Les crevettes peuvent aussi manger de la viande. Vous pouvez donner des petits morceaux de jambons , de poisson cru ou de surimi. Soyez tout de même très vigilant et ne laissez pas plus de 20 minutes dans le bac. Vous pouvez aussi donner des granulés pour combattants qui sont riches en protéines (40%). Plus globalement, beaucoup de nourriture de marque utilisées pour nos poissons contiennent de la viande et peuvent être utilisées épisodiquement pour nourrir vos crevettes.

Si vous souhaitez donner de la nourriture carnée, une bonne alternative réside dans les vers rouges que vous donnez par ailleurs à vos poissons. N’en donnez pas trop (2-3 suffiront à les sustenter) et leur apporteront des protéines avec moins de risques de pollution que de la viande.

Les extras

Spaghetti

Parmi des aliments appréciés des crevettes auxquels on pense peu, il y’a les pâtes. Vous pouvez positionner un spaghetti sur lequel viendront picorer les crevettes. Ce n’est pas un aliment à proprement parlé car apporte très peu au niveau nutritionnel : son réel intérêt est pour regrouper vos crevettes et faire des photos originales.

Attention à le retirer rapidement, avant qu’elle ne se ramollisse trop sinon il sera plus compliquer de le retirer (il se cassera).

Algue Nori

Vous pouvez aussi donner des algues nori (les feuilles d’algues utilisées pour faire des makis). Vous pouvez faire bouillir la feuille (1 minute au micro onde en la mettant dans de l’eau) avant de l’introduire.

Spiruline

La spiruline est une algue qui propose beaucoup de bienfaits, aussi bien pour les crevettes que pour nous autres humains (on les retrouve notamment sous forme de boissons). Elle est souvent utilisée dans la composition des pellets. Vous pouvez aussi en donner en poudre ou en comprimés. C’est un aliment très complet qu’il est intéressant de donner au moins une fois par semaine. Attention tout de même à compléter avec d’autres aliments complémentaires pour apporter de la diversité.

Les lollies

Les lollies sont des pics en bois recouverts de nourriture composée notamment de spiruline. Vous pouvez en trouver dans certains magasins spécialisés ou même les créer vous même (un tuto sera créé pour vous apprendre à les réaliser vous mêmes). C’est une façon originale de nourrir vos crevettes car au même titre que les spaghettis, elles s’aligneront en hauteur permettant de faire des photos sous d’autres angles.

Chlorella

C’est aussi une algue, comme la spiruline, contenant des vitamines et riche en protéine. Vous la trouverez souvent en forme de poudre sur les sites spécialisés.

A quelle fréquence faut-il les nourrir ?

Globalement, il n’y a pas de règles car cela dépendra de votre population, de ce qui est déjà présent dans votre bac (algues, feuilles séchées, …). On recommande de faire un jour de jeûne tous les 2 jours. Sâchez que ce n’est pas un vrai jour de jeûne puisque les crevettes trouveront de quoi se nourrir dans votre bac même si vous ne donnez rien.

Si vous voyez que vos crevettes ne se jettent pas sur la nourriture, c’est sûrement que vous nourrissez trop. Essayez d’espacer les repas. N’oubliez pas de varier la nourriture.

Et les juvéniles dans tout ça ?

Il n’est pas nécessaire de donner de nourriture adaptée aux juvéniles, elles se nourriront des mêmes aliments que les adultes. Il existe des poudres adaptées pour la croissance des juvéniles (B18 double speed).

Mais si je dois partir en vacances, je fais comment ?

Comme vu précédemment, il existe plusieurs types de nourriture ne polluant pas l’eau et que vous pouvez ainsi laisser si vous partez en vacances, et ce même si vous partez 2 ou 3 semaines.

Vous pouvez donc donner un flocon de snow flakes le jour de votre départ, que vous accompagnerez de feuilles séchées : la catappa est bien car assez grosse et donc perdurera assez longtemps, mais aussi feuille de mûrier, chênes… Enfin, une ou deux graines de moringa sont aussi très conseillés. Avez tout ça, vous pourrez partir sereinement en vacances sans vous en préoccuper.

Merci a Cindy Mascher pour le complément d’information

Partager sur les réseaux sociaux